Un nouveau Conte de Sacha : Nor, la lionne qui avait une crinière

C’est la nouveauté de ce mois de septembre 2020. Avec Nor, la lionne qui avait une crinière, Sacha Batoufflet porte à 4 le nombre de ses contes publiés chez Big Pepper.

Bonne lecture !

Souvenez-vous, l’année dernière (juillet 2019), nous publiions les 3 premiers Contes de Sacha, avec “Lola, petite chouette ne sait pas voler”, “Hono, girafe de cirque” et “3 petits dragons”. Cette année, nous complétons la collection avec “Nor, la lionne qui avait une crinière”, toujours écrit et illustré par Sacha Batoufflet.

RÉSUMÉ DU LIVRE :

Comment se faire entendre comme lionne quand le monde entier pense que l’on est un lion?
En grandissant, Nor se pare d’une belle crinière.
Cette apparence inhabituelle pour une jeune lionne va lui valoir moqueries et isolement.
Mais l’amour et le soutien de sa famille seront plus forts que tout !

“Un conte métaphorique pour appréhender les questions d’identité de genre.”

NOR la lionne qui avait une crinière sacha batoufflet éditions big pepper conte enfants

Si vous avez à cœur de transmettre de belles valeurs aux enfants, Les Contes de Sacha vous combleront. Au programme : tolérance, bienveillance, respect, liberté et solidarité !

NOR, la lionne qui avait une crinière – Les contes de Sacha

6,00 TTC

En stock

nor, la lionne qui avait une crinière photo sacha batoufflet éditions big pepper

Photo/illustration de Sacha Batoufflet et Nor qui illustre bien l’intention de bienveillance et d’amour qui règne dans cette histoire.

NOR la lionne qui avait une crinière sacha batoufflet éditions big pepper conte enfants
“En Juin 2019, j’ai eu une commande de tatouage pour un chat et mandala. En pleine réalisation, il m’a fait penser à un lion. Je n’ai pas résisté à la tentation, et ai commencé une série d’études de lionne. Nor est arrivée un peu par hasard. J’ai aimé ce nouveau sujet et ai eu l’envie de le travailler un peu plus avec une histoire de lions, de lionne en l’occurrence. Petit à petit, j’ai imaginé sa vie sur mon écran. Je n’avais pas d’idée quant à son apprentissage au début ; ce petit truc qui allait mouvementer son parcours. Quoi de mieux qu’une crinière ?
C’était une manière un peu discrète de parler d’identité, aux enfants et à leurs parents. Au fond, c’est juste une lionne avec une crinière, après tout il y a bien des chouettes qui ne volent pas et portent des écharpes.
Je n’ai jamais pensé révolutionner les idées mais je crois que, peu à peu, avec quelques détours, on finira par accepter que certaines lionnes aient une parure et que d’autres lions puissent vivre sans.
La parfaite ironie aura été de penser que je voulais travailler sur une lionne plutôt qu’un lion parce que je craignais d’avoir à dessiner du crin. Comme quoi, nos personnages s’émancipent toujours un peu !” – Sacha Batoufflet

EN BONUS DANS LE LIVRE : Les lecteurs pourront s’amuser à chercher Zeuxis qui s’est caché plusieurs fois dans le livre.

NOR la lionne qui avait une crinière sacha batoufflet éditions big pepper conte enfants
NOR la lionne qui avait une crinière sacha batoufflet éditions big pepper conte enfants
NOR la lionne qui avait une crinière sacha batoufflet éditions big pepper conte enfants

Pensez à échanger avec vos enfants après la lecture pour vérifier qu’ils aient bien saisis le sens de l’histoire. Et restez disponibles pour répondre à leur questions.